samedi 9 avril 2016

Very good trip - Bangkok

14 millions d'habitants, soit un peu moins d'un quart de la population thaïlandaise habite la ville tentaculaire de Bangkok et sa banlieue. Pour nous, Bangkok sonne la fin de notre super séjour dans ce pays.





Après nos 2 journées passées à Kanchanaburi, nous prenons un minibus (140 baths/personne) pour atteindre la dernière étape de notre voyage, la capitale Bangkok. Juste pour le clin d’œil, son nom en langue thaï est 

กรุงเทพมหานคร อมรรัตนโกสินทร์ มหินทรายุธยา มหาดิลกภพ นพรัตน์ราชธานีบุรีรมย์ อุดมราชนิเวศน์มหาสถาน อมรพิมานอวตารสถิต สักกะทัตติยะวิษณุกรรมประสิทธิ์ 

... sympa pour remplir ses cartes postales quand on est à court d'idées ! (Ce petit conseil vous est proposé par gibon bourré, le cousin de bison futé)

La traduction littérale est la suivante : « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d'émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l'énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn »

... tout un programme !


La carte






Wat Saket - Golden mount



Le Wat Saket est un temple bouddhique qui possède en son centre une colline artificielle de 75 mètres de haut, en haut de laquelle a été érigé un énorme stupa doré ce qui permet de comprendre la désignation de "montagne d'or" donnée au site.  Le stupa est assez récent puisque la décision a été au cours du règne de Rama III (1842-1851). Pour l'histoire, le stupa s'écroula lors de sa construction ; la raison en est simple : le sol était trop mou, puisque constitué comme partout ailleurs à Bangkok d'alluvions gorgées d'eau du fleuve Chao Phraya.

En haut du temple, nous avons une vue panoramique formidable sur Bangkok. Les temples du centre historiques sont visibles et le skyline de la ville se montre impressionnant.




Wat Pho



Attention, il ne s'agit pas de blasphémer ici. Le Wat Pho n'a rien avoir avec le groupe de musique de popstars "2ème saison". Je sais ce qui vous choque : je connais le groupe et en plus je connais la saison de leur apparition ! Excusez-moi d'avoir de la culture ! ;) 

Le Wat Pho est l'un des plus grands et plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. Il accueille le Bouddha couché, une statue de 45 mètres de long et de 15 mètres de haut, recouverte de feuilles d'or, représentant le Bouddha sur son lit de mort sur le point d'accéder au nirvana.

Vous vous demandez sûrement comment les Thaïlandais s'y sont pris pour déplacer et faire entrer le Bouddha couché dans son temple ? Rien de plus simple : ils ont d'abord créé la statue et ont ensuite construit le bâtiment tout autour pour le protéger. Malins ces Thaïlandais !

Comme le dit Caroline Loeb, la chanteuse et non la femme de Sébastien notre champion de rallye WRC, le Wat Pho, c'est le "Wat que j' préfère !" 






Wat traimit



Voici repris de l'ami Wikipedia l'histoire abracadabrantesque du Bouddha d'or, la statue en or la plus importante du monde, statue mesurant 3 mètres de haut et pesant 5.5 tonnes.

"Au début des années 1930, des travaux d'aménagement des berges du fleuve Chao Phraya, près du quartier chinois de Bangkok, nécessitèrent la destruction d'un vieux temple abandonné qui contenait une statue de Bouddha en stuc doré. Comme il était hors de question de détruire la statue, malgré son aspect peu attrayant, et pour qu'elle reste dans le quartier chinois, il fut décidé de la transférer au Wat Traimit, une pagode sans importance comme il en existe des centaines dans la ville. Le temple n'avait pas de bâtiment susceptible de la recevoir et la statue resta 20 ans dehors sous un simple toit de tôles.

En 1955, un bâtiment ayant été construit, les moines décidèrent d'y installer la statue. Une grue devait la déplacer avec précaution, mais une élingue céda et la statue tomba dans la boue. Ce mauvais présage effraya tout le monde et après une fuite générale, la statue se retrouva abandonnée sur le terrain. C'était la saison des pluies, et comme pour donner raison aux mauvais augures, un formidable orage se déchaîna toute la nuit, noyant la ville sous des trombes d'eau.

Au petit matin, le supérieur de la pagode revint évaluer les dégâts : il commença à essayer de laver la statue des traces de boue mais remarqua que le stuc détrempé s'était fendu et laissait apparaître un métal brillant. Après quelques investigations on s'aperçut que sous le stuc, la statue était en or massif. Cette nouvelle fit le tour de la ville, assurant au temple une renommée, une richesse et une fréquentation jamais démentie depuis.

On suppose que la statue, provenant d'Ayutthaya, avait été dissimulée sous une couche de plâtre pour la soustraire à la convoitise des Birmans qui assiégeaient la ville. Plus tard, la statue transportée à Bangkok, le souvenir du stratagème s'était perdu et était resté dans l'oubli pendant presque 200 ans.

Un nouveau bâtiment a été récemment construit pour abriter la statue."





Wat Phra Kaeo



Le Wat Phra Kaeo accueille en particulier le Bouddha d'émeraude, statuette en jade haute de 76.2 cm, le Bouddha le plus vénéré du pays. Juste à côté se trouve le Grand Palais, ancienne résidence royale. Le sites est très impressionnant : les temples et les stupas sont innombrables. En revanche ce site est la victime de sa renommée ; c'est Walt Disney : des hordes de touristes dont je fais parti envahissent chaque jour le site. Nous choisissons de le visiter à la première heure ce qui nous permet de passer une demi-heure tranquille pendant que la foule s'agglutine à l'entrée. Ensuite, il faut faire avec tous ces gens qui ne peuvent s'empêcher de faire des selfies devant chaque statue ou chaque potiche. no comment.






Les klongs de Bangkok



"Klong" est le nom donné aux canaux de la plaine centrale de Bangkok. La ville était autrefois parcourue par de nombreux canaux qui lui valaient le nom de "Venise de l'Est". Depuis, de nombreux canaux ont été comblés pour créer des rues.

Nous avons la chance de faire un petit tour de bateau express dans l'un de ses klongs, nous permettant de quitter le golden Mount pour atteindre très rapidement le gigantesque centre commercial MBK de Bangkok. Pas d'envie de shopping mais juste l'envie de voir Bangkok sous tous ses angles. 

La navigation sur ce canal est d'ailleurs impressionnante. Rien à voir avec le batobus de Paris qui se meut à la vitesse d'une tanche au réveil ! Le bateau fonce et ses arrêts aux différentes stations se font très rapidement. Une bâche est même à disposition pour éviter les éclaboussures. Le contrôleur me fait même une grosse frayeur : ce dernier se tient à l'extérieur et passe de clients en clients et à un moment je pense que ce dernier ne voit pas le pont arriver; la preuve en vidéo :






Le Parc Lumphini



Après tous ces Wats, nous prenons la direction du quartier des affaires de Bangkok et nous profitons de la quiétude du parc Lumphini, sorte de mini Central Park en plein cœur de la capitale. Autant vous dire que le décor est totalement différent de ce que nous connaissons jusqu'alors. Tout est zen ici : beaucoup de sportifs font leur jogging autour des étangs artificiels. Certains lèvent de la fonte dans le centre de musculation implanté au cœur même des espaces verts. Je les ai imités ; désormais j'un un corps en V ... enfin surtout en levant les bras au ciel ! D'autres Thaïlandais pratiquent le Taï Chi Push Hands et sont impressionnants de maîtrise.




Tout est zen, pas tant que cela : nous retrouvons Jean-Claude, notre varan malais ! Et en plus il n'est pas tout seul ! Toute la famille de Jean-Claude habite les lieux. Le plus impressionnant dans tout cela est que le varan malais grimpe aux arbres ! Imaginez si vous décidiez de faire une sieste à l'ombre d'un arbre à varans ! 





Khao San Road



Quand vous êtes touriste à Bangkok,  2 noms de rues arrivent immédiatement en tête : Khao San Road et Rambuttry Alley. Ce sont 2 rues parallèles d'environ 500 mètres de long qui proposent tout et surtout n'importe quoi aux touristes de passage. A partir de 17:30 / 18:00, les restaurants ambulants prennent place sur les trottoirs, la musique commence à cracher ses graves, les salons de massage remplissent leurs terrasses de touristes qui s'endorment alors grâce à la dextérité des spécialistes locaux. (C'est du vécu)

Vous pouvez aussi manger des scorpions et insectes ; nous ne faisons finalement pas cet essai culinaire car la vendeuse demande d'emblée plusieurs dizaines de bahts pour une photo. Non madame, le pigeon qui vous fait face ne picorera pas du scorpion ce soir ! En revanche, nous essayons la "fish pedicure", activité qui consiste à plonger ses jambes dans l'eau pour que des poissons viennent manger les peaux mortes. Je ne sais pas si j'ai des pieds chimiques ou si c'est la dose de crème solaire que je me suis tartinée qui attire les poissons mais en tous cas mes gambettes sont un mets de choix ; tellement d'ailleurs que 2 sont morts de gourmandise ! Enfin, il est aussi très facile de se faire tatouer le corps ; la particularité du coin est piquante : le tatouage se fait avec des pics en bambou !  




China town



Si Khao San Road vous semble grouillante, ne vous rendez surtout pas à China Town car vous souffrirez alors d'agoraphobie. (Cette phrase est présente uniquement pour placer le mot agoraphobie! :) ) C'est de la folie : un trafic dense, une foule compacte, des boutiques et restaurants partout une activité débordante. Toutes les rues sont décorées de lampions indiquant la future nouvelle année : 2559 ! Vous ne rêvez pas, l'année 2016 du calendrier grégorien (le notre quoi) correspond à l'année 2559 du calendrier bouddhique. 

Pour être les témoins privilégiés de ce coin du monde, nous profitons des délices d'un restaurant de rue. Et là le miracle : mon pote Somkiane qui n'a pas été "foutu" de parler l'asiatique pendant tout le voyage se fait tout à coup comprendre dans ce restaurant. Incompréhensible ! Pour moi c'est du chinois ! :)  

Bilan : une claque culturelle ! Paris, ville lumière, est plutôt pâle à côté de Bangkok! Quelle différence d'énergie, quelle différence d'accueil !  





Les photos



Toutes les photos de Bangkok se trouvent derrière ce lien.


Toutes les photos sur la Thaïlande se trouvent derrière cet autre lien
Toutes les anecdotes sur la Thaïlande se trouvent au niveau de l'onglet "Road Book"

Recent Posts