dimanche 22 septembre 2013

Copa, Copacabana !!!!

Copacabana ... en Bolivie !








Levé à 4:45, dans le RER à 5:40, à Roissy Charles de Gaulle à 7h00, j'atterris à l'aéroport d'el Alto 25 heures plus tard, soit à 5:20. Je récupère mon sac (et merci mon Dieu, il m'a suivi !!!) et me dirige vers les taxis en compagnie de mes 2 acolytes, Marjolein et Bram, 2 néerlandais avec qui j'ai pris plaisir à converser durant ce dernier vol.  

Nous descendons les quelques marches de l'aéroport et il faut l'avouer le manque d'air se fait sentir : normal me direz-vous, ce dernier est l'un des plus élevés au monde avec ses 4100m d'altitude (les gros avions ont besoin de 5km de piste pour décoller et doivent atterrir à une vitesse deux fois supérieure pour compenser la faible densité atmosphérique)

Avec mon espagnol de haute voltige, j'arrive à me faire comprendre du chauffeur et c'est parti pour une petite demi-heure de voiture afin d'atteindre la place de la cathédrale San Francisco située 500 mètres plus bas dans la vallée, au coeur de "la Ciudad de Nuestra Señora de La Paz". La vision de cette énorme ville est magique : le temps est clair si bien que le Huana Potosi et l'Illimani se montrent majestueux : 2 montagnes de plus de 6000m pour le plaisir de mes yeux!! 

Marjolein et Bram me quittent et je poursuis ma route jusqu'à l'Hostel Onkel Inn 1886, hostel dans lequel se trouve normalement mon pote Fab parti il y a un an et demi pour un énorme Tour du Monde. (C'est fou, il y a 4 ans et demi de cela, j'empruntais le même parcours pour retrouver mon frère. Comme quoi, il est plus facile de faire 10000 km pour rendre visite à ses proches!!)

Il est 6:30, je suis dans la pièce de vie de l'hôtel et en profite pour faire un brin de toilette. Je me pose ensuite dans un fauteuil et commence à fermer un œil. 15 minutes plus tard, des éclats de rire familiers dans une chambre voisine me disent que mon Fab vient de se réveiller. 5 minutes plus tard, c'est par un "Alors mon poulet, on ne vient pas faire la bise à son poto !!" que j'agresse j'accueille mon vieil ami.

Mais là, je ne reconnais pas mon vieux compère : en face de moi, j'ai plus l'impression d'avoir un Imam qui a joué au muezzin pendant toute la nuit. Mon Fab avec une barbe hirsute, barbe dont le druide Panoramix lui même aurait été jaloux !! Après cette parenthèse capillaire, je fais la connaissance de la tribu britannique (Ruth, Ella et Ben) qui l'entoure. Ce voyage part sur des bases de feu !!!

A 7:30, c'est le bus qui klaxonne. Comment ça je devrais me reposer après mes heures de vol ? Pas question, allez hop, ce ne sont pas ces 3 heures 30 de route qui vont m'achever !! Objectif Copacabana au bord du Lac Titicaca.



1 heure pour s'extirper de La Paz et de sa banlieue tentaculaire d'El Alto et la Cordillère Royale nous fait de l’œil :


Au bout de 2 heures, nous arrivons au détroit de Tiquina, lieu de séparation entre le Lago Chicuito et le Lago Pequeno, les 2 parties du fameux Lac Titicaca. Les bus doivent être transportés sur des barges pour parcourir les quelques 850 mètres de ce bras de lac tandis que nous prenons un petit canot pour nous rendre sur l'autre rive. Ce sont 30 petites minutes distrayantes permettant d'admirer d'ores et déjà cette partie du monde.


Une demi-heure plus tard, nous atteignons Copacabana (dans la langue Aymara "kota kahuana", signifiant « vue sur le lac »), petite cité balnéaire de 6000 habitants située à 3840 m d'altitude. Ne confondez pas ce site avec Copacabana au Brésil : ici pas de femmes dénudées dansant la samba ... uniquement des pédalos en forme de cygnes ... bref, pas de quoi se déguiser et faire la fête ! 


L'hôtel est vite trouvé : L'hôtel Mirador donne directement sur le Lac.


Notre hôtel front de lac ... côté pile

Notre hôtel front de lac... côté face

Puis petit déjeuner dans un petit resto à 10 m du Lac :


La fatigue ne se faisant toujours pas sentir, je pars avec Ruth et Fab monter le Cerro del Calvario, petite colline qui domine la ville. Ces premiers efforts en altitude se font sentir : la tête me tourne et le souffle se fait court ... mais la vue en vaut la peine :

Cerro del Calvario vue de la plage.

Bras de fer avec une chèvre, Fabrou :)

Vue sur la cathédrale de Copacabana et son style mauresque.

Quelques détails pour les backpackers (année 2013) :

- vous êtes américain, sic !! Vous devez avoir un visa et payer 135$ pour entrer en Bolivie.
- prix du trajet aéroport - centre de la paz en taxi : 60 bolivianos.
- prix du trajet La Paz - Copacabana : 35 bolivianos.
- prix de la taxe pour traverser le détroit de tiquina en bateau : 2 bolivianos
- prix d'une nuité à l'hôtel Mirador de Copacabana : 40 bolivianos.

PS : Suite à mon accident de VTT au Cambodge lors du début de l'année 2013, j'ai été hospitalisé à Lorient et ai passé 2 mois chez mes parents. Je tiens à les remercier du fond du cœur pour leur aide. Je remercie aussi toute ma famille ainsi que mes amis pour leur soutien. Grâce à vous tous j'ai pu me relancer dans une nouvelle aventure. Les futurs articles de blog sur ce voyage en Bolivie vous sont dédiés.

Toutes les photos de Copacabana


Toutes les photos de Copacabana sont ici.
Pour voir d'autres photos afin de préparer votre voyage en Bolivie, cliquez ici.

Recent Posts