mardi 22 janvier 2013

Phnom Krom et Chong Kneas

"Phnom Krom et Chong Kneas" ou "Comment exploiter la misère humaine ?"





Phnom Krom et Chong Kneas


En ce mardi 22 janvier, je fais une petite impasse sur les temples mais pas sur le vélo. D'après mon Lonely Planet il serait possible de visiter Chong Kneas, un village flottant situé sur le Lac Tonlé Sap. Je m'attends bien sûr à voir de nombreux touristes et peu d'authenticité mais bon c'est parti.

Avant d'arriver à Chong Kneas, j'ai 13 km de vélo à faire. Tout d'abord, il faut sortir de Siem Reap. Plus on s'éloigne du centre et bien sûr plus la pauvreté devient flagrante. A ce niveau là, j'avais l'impression de retrouver l’extrême pauvreté du Népal. Faire du VTT en tant que touriste au milieu de la misère me met vraiment mal à l'aise.

Une fois Siem Reap quittée,  je me retrouve face à des paysages différents de ceux d'Angkor. Les forêts ont laissé place aux rizières.


Le village de Phnom Krom possède de nombreuses maisons sur pilotis. Cette technique de construction est rendue nécessaire par la montée du niveau des eaux du lac Tonlé Sap en période humide.



Phnom Krom traversée, je me retrouve sur une route toute poussiéreuse sur laquelle de nombreux cars de coréens et de chinois me dépassent. 2 km dans ces conditions et je débarque sur un "port" improbable. C'est ce port qui accueille notamment le bateau express pour la capitale Phnom Penh. Mais là pas de ferry en vue mais plutôt des dizaines de navires à touristes qui essaient de se partager les quais. Tout ceci sent l'arnaque, le piège à cons ... et en l’occurrence cette fois-ci  le con c'est moi.

Pour un prix très élevé vu les prestations, voilà ce qui était proposé :

   - Parcours d'1h30 pour aller voir le village flottant de Chong Kneas. 
   - Visite d'une ferme aquacole et un élevage de crocodiles.
   - Visite d'une école d'orphelins.

Tout d'abord, j'embarque sur le bateau et la première escale se fait sur un marché "humanitaire". Là les "bénévoles" te disent qu'il faut acheter de la nourriture pour les écoliers de Chong Kneas. Je demande alors à l'un des responsables : sur le montant payé à l'embarcadère, quelle somme d'argent est destinée à la population . L'un d'eux me dit : ton bateau est un bateau gouvernemental. L'argent que tu as donné ne va pas aux villageois et écoliers de Chong Kneas. 

Super !! Je demande alors à connaître le prix de certaines denrées : 2 bouteilles d'eau 5 dollars !! Elles coûtent 0.65 $ en ville. Soit les responsables se rincent, soit l'argent est utilisé à des fins humanitaires. Je ne préfère pas savoir. Je suis juste énervé par une chose : j'aurai su avant de partir qu'il y avait des jeunes orphelins, j'aurais acheté moi même des denrées à Siem Reap ... 

Ensuite on arrive sur les barges où se trouvent l'école. Je vois tous les petits en train d'étudier devant les touristes. Certains leur offrent des paquets de chips ! Super une fois de plus. Je ne sais pas comment ils font pour travailler ... ou alors ces derniers sont un prétexte plus que douteux pour glaner de l'argent. 

Enfin, on termine par le clou du spectacle : la ferme aquacole et la ferme aux crocodiles. La ferme aquacole consiste en une zone d'élevages de 2 m2 dans lequel vivent quelques poissons chat.  La ferme des crocodiles est un peu plus grande, environ 6 m2. Et là je vois une dizaine de crocodiles dont l'un avec une canette de soda sur la tête. Magique !!

Bien évidemment à la fin, le capitaine du navire et son dauphin nous ont demandé un pourboire ... Bref j'espère que je ne revivrais pas de si tôt de telles expériences. Malgré tout, dans toute expérience il y a du positif. Voici quelques photos de Chong Kneas : 



La carte



Afficher Phnom Krom and Chong Kneas sur une carte plus grande

Les insolites

Pour terminer sur une touche d'humour ... Ici, vous êtes dans une zone de production de glaces italiennes ... enfin je crois ! :)




ARTICLE SUIVANT  -   LES PHOTOS et INFOS

Recent Posts