mercredi 23 janvier 2013

"Humerus clausus"

Humerus clausus.








Mercredi 25 janvier - L'objectif de cette journée est simple : aller visiter un dernier temple, le temple de Banteay Srei situé à 37 km au Nord de Siem Reap. Là encore, je pars avec ma fidèle monture, mon Joly Jumper à deux roues. Le parcours est super sympa : je file sur les petites routes de campagne, je traverse quelques mini-villages, les enfants me font tous coucou sur le bord de la route. 

1:30 plus tard, je suis arrivé. Les gardiens de ce temple sont étonnés de me voir arriver à vélo. Ils examinent de près mon pass pour les temples d'Angkor mais pas de souci, je suis ruisselant de sueur mais en règle. Je suis le flot de touristes et à la vue du temple je m'écarte un peu pour pouvoir prendre quelques photos en mode paysage. J'ai dû patienter une vingtaine de minutes avant de pouvoir shooter ... et oui, je suis allergique aux hordes de bipèdes coréens qui se prennent en photos devant chaque statue, chaque pierre ... J'ai eu juste 20 secondes pour faire mes plans.

45 minutes de visite et me revoilou sur mon vélo : la majorité des temples d'Angkor n 'a plus de secrets pour moi. Maintenant, c'est le périple en Thaïlande qu'il va falloir préparer. Avant cela, il va falloir quand même revenir à Siem Reap!!

Les routes sont de grandes lignes droites, je file rapidement ... j'ai l'impression que j'ai atteint un super niveau de forme physique et ça fait tout simplement plaisir. Après une dizaine de kilomètres la cadence ne fléchit toujours pas : 25 à 30 km par heure. Les tuk-tuk me dépassent péniblement. Quand vient le tour d'un "tok-tok" qui me dépasse à fond et qui ne laisse que 1 à 2 cm entre son pot de yaourt et mon guidon. Je prends peur et dans un réflexe désespéré j'essaie de m'écarter de ce chauffard ... et là c'est la chute ...

On peut essayer de tout prévoir dans un voyage mais essayer de prévoir l'imprévisible est impossible. Après quelques roulés boulés sur le bas côté de la route, je me retrouve assis. J'ai tout le côté droit du corps qui est en train de trembler. J'essaie de faire un rapide check-up de mon état :

 - les jambes : égratignées très légèrement mais OK.
 - le bras gauche : nickel.
 - la tête : nickel. Mon sac à dos m'a sauvé la mise !!
 - le bras droit : aie !! il a doublé de volume et saigne.

Dans ma malchance, je suis très chanceux. J'aurais pu me tuer. Malgré tout je suis très choqué et j'ai une douleur infernale au niveau du dos et du bras droit. Les gens du village viennent tout de suite venus m'aider. Une personne me prépare une natte sur laquelle je peux m'allonger. Une petite mamie me met un bracelet de laine rouge autour du poignet pour faire venir les bons esprits. Une troisième me ventile. La professeur d'anglais du village qui est aussi l'infirmière locale me donne les premiers soins. Je sens le baume du tigre à 2 km ! :) Et enfin, "cuillerée de beurre sur le kouign-amman", une personne me prépare à manger : du riz, du porc et un petit bol de sauce piquante.

Bref, je suis pris en charge comme si j'étais un membre du village !!! Hormis la douleur, ce moment est exceptionnel pour moi. Petite anecdote : j'ai fait rire tout le village avec mes grands pieds. J'ai apparemment le "46" humoristique !!

30 minutes plus tard arrive une estafette de police. Je suis conduit à l'hôpital où j'apprends que j'ai une fracture de la tête de l'humérus ! Aïe, moi qui avait attendu ce voyage depuis longtemps, me voilà contraint de revenir au bercail!

Pour rassurer tout le monde, je suis revenu en France depuis vendredi matin. Je suis actuellement en Bretagne avec ma famille. Et j'attends que la fracture se résorbe. Voilà pour ces dernières news tapées à la main gauche...

A très bientôt ... et en un seul morceau !!

Recent Posts