vendredi 11 mars 2011

Annapurna trek - Nepal

Un trek dans le massif des Annapurnas 

En Mars 2011, je me suis fait ce petit plaisir: aller voir un 8000 m! De retour d'une rupture du tendon d'Achille, j'ai opté pour un trek raisonnable. Au départ, je voulais monter au camp de base de l'Annapurna. Mais la raison m'a fait me limiter à Poon Hill 1000m en-dessous ..



Le trek proposé peut se réaliser en 5 jours, mais j'ai opté pour un rythme plus calme de 7 jours:

-
 Jour 1 : Nayapul (1070m) – Hille (1475m)
Jour 2 : Hile  – Ghorepani (2875m)  … 3280 marches d'escalier
Jour 3 : Ghorepani – Poon Hill (3210m) – Tadapani (2575m)
Jour 4 : Tadapani – Jhinu (1710m)  … baignade dans les "Hot Springs"
Jour 5 : Jhinu – Landruk (1565) - Tolka (1700m)
Jour 6 : Tolka – Dhampus (1650m)
Jour 7 : Dhampus – Phedi (1100m)

Voici un scan de la carte que l'agence népalaise m'avait donnée:


Voici l'une des grandes joies de cette randonnée:


Vue depuis Poon Hill : Le Dhaulagiri est magique !

Bons points :


- des paysages visuellement époustouflants
- Présence de loges tout le long de la randonnée
- Peu de randonneurs en mars, il est donc possible de choisir tranquillement son lodge.
- Possibilité de se baigner dans les sources chaudes à proximité de Jhinu
- La vue sur la chaîne de l'Annapurna depuis Poon Hill à 6h30. Le Dhaulagiri (8167m) y est majestueux.
- En Mars, les températures sont douces: pendant la journée tout le monde est en short et T-shirt au moins jusqu'à l'altitude de Ghorepani. La nuit, la température doit être au minimum de -5 degrés.



Lodges à Ghorepani




Lodges à Tadapani


La petite cheminée bien appréciée des trekkers le soir


Mauvais points :

- En Mars, le brouillard est souvent présent. Le matin est clair et puis le temps se dégrade au fil de la journée. En conséquence, les photos ne sont pas aussi belles que ce qu'on pourrait attendre.

Précautions :


- Avoir les chevilles et les genoux particulièrement forts. J'ai rencontré de nombreux randonneurs qui boitaient. Les descentes mettent vos articulations à rude épreuve. Les ascensions en revanche demandent du souffle.

- En ce qui concerne l'équipement, et toujours pour le mois de Mars et l'altitude de Poon Hill, pas besoin d'avoir le dernier équipement pour lutter contre le froid. Personnellement, la technique de l'oignon (succession de couches de vêtements: la première couche à manches longues, puis en micropolaire, polaire et goretex) fait l'affaire. Pas besoin d'avoir un manteau chaud ou des gants techniques.


L'agence :


J'ai réservé mon voyage à Katmandou, deux heures après l'atterrissage au Népal. J'ai payé € 320 pour le package suivant (Personnellement, je n'ai rien à dire à propos de l'organisation proposée. Quant au prix, s'il semble élevé pour un organisme local, il est ridicule par rapport aux prix offerts à partir de la France) ... et tout s'est bien passé.


  - Ticket de bus retour Katmandou / Pokhara - durée 8h00
  - Nuit à l'hôtel à Pokhara
  - Bus local de Pokhara pour Phedi - durée 2h00
  - 7 jours de trek avec un guide de trekking personnel, les loges en altitude et tous les repas (boissons non comprises)
  - Bus local à partir Nayapul à Pokhara.
  - 3 nuitées dans un hôtel à Pokhara





Les photos


Les photos du trek ici

Recent Posts