samedi 10 janvier 2009

Machu Pichu, Camino Inca - Pérou

Un rêve depuis de nombreuses années ... un rêve qui est devenu réalité le 8 Janvier 2009. Janvier est loin d'être le meilleur moment pour faire le chemin de l'Inca. Les températures sont douces mais la pluie est fréquente. Cependant, comme tout digne de ce nom breton, je me suis joué des éléments.






Mais un tel rêve nécessite une préparation. Depuis quelques années, le trek de l'Inca est en effet limité à 200 visiteurs par jour. Il est ainsi nécessaire de passer par un organisme officiel pour réaliser le trek : impossible de le faire en solo! Les réservations sont obligatoires et à réaliser avec beaucoup d'anticipation. Personnellement, je suis passé par le site http://www.camino-inca.com/  et j'ai réservé ce trek mythique depuis la France. Attention! Financièrement, il est assez cher. En 2009, le trek de 4 jours m'avait coûté € 305.

Avant le trek

Dans la matinée du 8 Janvier 2009, tous les randonneurs se rassemblent devant la cathédrale de Cuzco. Nous montons dans le bus et c'est parti pour une nouvelle aventure. Le bus nous emmène au célèbre kilomètre 82 de la voie ferrée Ollantaytambo - Aguas Calientes. Les derniers kilomètres sont drôles: nous suivons une rivière, puis nous traversons une ligne de chemin de fer que nous retraversons quelque temps plus tard et enfin nous arrivons au milieu de nulle part. Les groupes sont créés: le mien a une influence sud-américaine: un couple d'Argentins, deux amies argentines, un colombien, 5 porteurs dont un super cuisinier, un guide, mon frère et moi.




Le trek

La randonnée dure 4 jours: 3 jours de marche et le dernier jour, la visite du Machu Pichu. Voici le profil de la randonnée (l'image est tirée du site camino-inca).



La première journée est calme: seulement 3-4 heures de marche. La pente est à peine visible. La deuxième journée est la plus difficile: une ascension de 3250 m à 4215 mètres d'altitude et redescente vers le camping à 3500m. Le troisième jour est dur pour les genoux: c'est seulement une descente très longue avec seulement de grandes marche d'escalier. Ce trek allie nature et culture. Le long du sentier, il y a d'incroyables sites incas. Voici le premier site rencontré:



L'organisation

Nous faisons véritablement du camping 5 étoiles: les porteurs nous précèdent à chaque fois. Au déjeuner, nous avons juste à mettre les pieds sous la table ... et ce n'est pas une expression. Dans la soirée, les tentes sont mis en place pour notre arrivée. L'organisation et le professionnalisme de notre guide et de nos porteurs sont parfaits.





 
La magie du Machu Pichu

La dernière nuit dans les tentes n'est pas le meilleure: la pluie fait son apparition à 4:00 du matin. Et là, j'imagine d'ores et déjà que le Machu Pichu ne se découvrira pas. Le doute m'envahit: un tel voyage pour voir le brouillard ou les nuages! Nooon! Le réveil confirme mes craintes de la nuit: une bruine nous accompagne lors de nos premiers pas. La Puerta del Sol s'approche et le temps semble s'améliorer petit à petit. Néanmoins, nous ne voyons que des nuages et non ​​le Machu Pichu. Mais comme par magie, après une pause de 20 minutes, le site Inca se découvre! La vision est incroyable!




Le retour à Cusco

Après la visite du Machu Pichu, nous avons pris le bus. Le Machu Pichu est en effet accessible en bus! Le mythe s'effondre! Ces bus nous descendent jusqu'à la ville d'Aguas Calientes, une ville très récente mais qui vaut le coût d'œil: la rue principale, la rue des restaurants est traversée par une voie de chemin de fer! Puis nous avons pris le train jusqu'à Ollantaytambo et après le bus pour Cuzco.

Les photos


Entrée du sentier - km 82


Entrée du sentier - km 82






Llaqtapata - 2750m







Warmiwañusca - Point le plus haut de ce trek



Runkuraqay Tambo - 3924m







Phuyupatamarka - 3580m



















Aguas Calientes - 2100m







Pour voir d'autres photos afin de préparer votre voyage au Pérou, cliquez ici.

Recent Posts